Pathologies associées

Long biceps :

 

Le biceps (muscle du bras) possède 2 tendons :

  • Un principal appelé le court biceps, s’insérant sur la coracoïde
  • Un accessoire, appelé le long biceps, s’insérant juste au-dessus de la glène (partie articulaire de l’omoplate)

Le long biceps est très fréquemment associé aux douleurs d’épaule dans la pathologie de la coiffe des rotateurs. Il se place en haut de la gouttière bicipitale de l’humérus et vient directement en conflit avec les structures avoisinantes (sus-épineux, sous-scapulaire, acromion et ligament acromio-coracoïdien).

Lors d’une intervention, votre praticien peut être amené à désinsérer le long biceps pour qu’il se bloque plus bas, en dehors de la zone de conflit. La perte de force en résultant est minime, notamment par rapport au bénéfice sur la douleur que ce geste peut apporter, la force du biceps étant essentiellement liée au court biceps.

Parfois, notamment suite à un traumatisme en traction du bras, la longue portion du biceps peut être le seul élément lésé expliquant les douleurs, dans le cadre notamment des SLAP lesions. Un geste isolé sur le biceps peut donc être proposé.

 

Articulation acromio-claviculaire :

 

Il s’agit d’une petite articulation entre la clavicule et l’acromion (relief osseux faisant partie de l’omoplate et donnant le relief supérieur et postérieur osseux de l’épaule). Cette articulation est fréquemment le siège de lésions arthrosiques et parfois responsable de douleurs.

Un geste de résection de l’extrémité la plus latérale de la clavicule peut vous être proposé soit isolement, soit en association à un autre geste en cas d’articulation symptomatique. Une infiltration préliminaire est régulièrement proposée, notamment lorsque que le siège douloureux est douteux. En effet, il n’existe pas de corrélation franche entre l’importance des lésions à l’imagerie et le retentissement clinique.

 

Nerf suprascapulaire :

 

Il innerve les muscles de la coiffe des rotateurs (supra et infra épineux). De par sa localisation, il peut être atteint lors des ruptures massives de la coiffe des rotateurs, ou parfois isolément, comprimé dans un petit canal appelé incisure supra-scapulaire ou sous l'épine de la scapula. Sa compression peut se manifester par des douleurs de présentation particulière et une fatigabilité à l'effort des muscles concernés. Une décompression arthroscopique peut parfois être proposée.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© orthopédie hanche genou épaule Arras